Reprendre une impression

Intro

Impression 3D interrompue
Impression non terminée

Comment reprendre une impression quand il n’y a plus de filament ou que le fil s’est coincé ?

Voici une façon simple pour le faire même si votre imprimante 3D n’est pas équipée de détecteurs et si vous souhaitez ne pas vous lancer dans des modifications parfois compliquées.

Arrêter l’impression

Si votre filament ne s’écoule plus parce qu’il est terminé ou coincé, vous allez sûrement retrouver votre tête d’impression à quelques millimètres de votre print en train de travailler dans le vide. Il se peut que votre impression soit coiffée de « cheveux » qui sont en fait de la sous-extrusion. Pas de panique, vous pouvez reprendre votre impression là où elle s’est interrompue.

Commencez par arrêter votre impression. En général les imprimantes ont une fonction pour stopper et mettre la tête en repli.

Impression 3D interrompue

Débarrassez votre pièce des filaments qui sont en bataille sur le dessus.

Attention : ne pas décoller votre pièce du plateau, ne pas déplacer votre revêtement (vitre, builtrack…) !

Mesurer la hauteur déjà imprimée

Mesure cote de reprise suite à une impression 3D interrompue

Mesurez à l’aide d’un outil approprié (pied de profondeur, réglet) et notez la cote.

Ex : 14 mm ici

Remarque : Si vous connaissez la hauteur de vos couche d’impression cela aide pour la précision. Si vos couches font 0,2mm, votre mesure sera un multiple de 0,2.

Ouvrir votre fichier source .g-code

Si vous avez imprimé, vous avez un fichier source d’impression. Ouvrez-le avec l’éditeur de texte de votre choix. NotePad++ est souvent disponible sous Windows et permet de le faire.

Remarque : Dans mon exemple, les fichiers utilisés par l’imprimante ont une extension .gcode. Ce fichier est généré par le slicer Ultimaker Cura. On peut certainement faire la même chose avec d’autres formats.

Vous devez avoir quelque chose de ce type :


Exemple de fichier .gcode

Supprimer les couches déjà imprimées

Dans ce fichier, il faudra supprimer les lignes relatives aux couches déjà imprimées.

  • Recherchez (ctrl+f) LAYER:0 et marquez cette ligne (couche initiale)
Recherche de la première couche
  • Rechercher la couche venant juste après l’arrêt de votre print (ctrl+f) Z14.2 pour mon exemple et marquez la ligne de la couche correspondante (ici Layer 70)
Recherche de la couche de reprise
  • Sélectionnez et supprimez tout ce qui se trouve entre votre couche initiale (incluse) et votre couche de reprise
Sélection du code à supprimer

Après suppression, votre couche de reprise doit être située après votre code de démarrage

Nouveau début à la couche 70

Ajuster votre code de démarrage

Pour tous les détails sur le G-code : voir ici

Attention, il faut impérativement connaitre comment démarrent habituellement vos impressions.

En effet, chaque imprimante a une séquence de démarrage (qui peut souvent être customisée). Par exemple, initialisation (homming) des axes puis traçage d’une ligne pour purger l’extruder…. Regardez bien toutes les lignes qui se trouvent avant votre couche de reprise (start GCode) et réfléchissez aux risques de collision avec votre pièce qui n’est pas là en temps normal. Il faudra sûrement modifier des lignes en tenant compte de la présence de votre pièce qui est absente habituellement. Généralement, il faut au minimum monter la tête d’extrusion à la côte de reprise (axe Z),
dès le départ, avant de se déplacer en Y et X.

Pour mon cas, il faut :

1- Supprimer les lignes de purge qui se font normalement sans pièce sur le plateau. En effet, si il y a une pièce sur le plateau, il peut y avoir collision entre l’axe et la pièce.

2- Faire monter la tête d’extrusion à la côte de reprise (Z = 14.2 mm) avant d’entreprendre tout déplacement en X ou Y pour éviter la collision entre l’axe X et la pièce

Ci-après l’exemple du Start G-code de l’imprimante Ender 3 généré par le Slicer Ultimaker Cura avant modification :

G-code de démarrage initial

Ci-dessous après suppression des lignes faisant risquer une collision et ajout de l’élévation de l’extruder à la cote de reprise :

Nouveau G-code de démarrage

Notez que les lignes 6 à 11 permettent la montée en température du plateau et de la buse. Il faut bien s’assurer avant une reprise d’impression que la montée en température ait bien été effectuée.

Relancer votre print

Si vous avez bien modifié votre fichier G-code, vous pouvez relancer votre impression en utilisant le fichier modifié. L’impression devrait reprendre assez proprement. Restez tout de même proche de votre imprimante en cas de problème…

Retourner au sommaire …

Fonctionnement de ZiroTroc :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *